Vérifier la qualité des produits corses

Comment distinguer les vrais des faux ?

 Les recettes agroalimentaires corses sont réputées dans le monde entier, et par conséquent, elles sont abondamment copiées et produites hors Corse. Certaines d'entre elles relèvent du mythe (ou de la mystification) : le saucisson d'âne, le mini figatelli en chapelets façon saucisses de Strasbourg, ...


Les produits corses  authentiques - réalisés sur l'île à partir de productions agricoles locales -  sont en majorité saisonniers et représentent un très faible pourcentage de ce qui est vendu partout toute l'année, au même prix que la production artisanale locale. Certains biaisent en fabriquant localement des recettes traditionnelles à partir de produits congelés, pasteurisés ou lyophilisés venus d'ailleurs.                                                              
                                                                               
Seuls les labels AOC et AOP garantissent aux consommateurs l’origine du produit, son mode de production et de transformation ancestral, typique de la Corse. L’appellation d’origine contrôlée (AOC) désigne un produit dont toutes les étapes de fabrication sont réalisées selon un savoir faire reconnu dans une même zone géographique, qui donne ses caractéristiques au produit. L’appellation d’origine protégée (AOP) est l’équivalent européen de l’AOC. Elle protège le nom d’un produit dans tous les pays de l’Union européenne.

 7 produits corses bénéficient aujourd'hui d'un label AOC :
    AOC vin de Corse en 1975
    AOC miel de Corse et brocciu en 1998
    AOC huile d’olive de Corse en 2004
    AOC farine de châtaigne en 2006
    AOC Prisuttu-jambon sec de Corse
    AOC Coppa di Corsica-Coppa de Corse
    AOC Lonzu-Lonzo de Corse en 2012.

D'autres produits, comme la clémentine corse, bénéficient d'une indication géographique protégée (IGP).
Aussi, avant d'acheter au prix fort votre produit corse préféré, vérifier s'il est bien estampillé AOC, AOP ou IGP.